S'identifier

Union Nationale des Propriétaires Immobiliers

Union Nationale des Propriétaires ImmobiliersDéfense et conseils aux propriétaires immobiliers

Moteur de recherche

2018 : l’année de la liberté et de la reconnaissance des propriétaires immobiliers

Après Lille, Paris !

Un deuxième juge administratif a confirmé l’annulation de l’encadrement des loyers à Paris. Je tiens cette fois-ci à féliciter Frédéric PELISSOLO pour le travail accompli dans la durée.

Le gouvernement souhaitait évaluer ce dispositif mis en place par la précédente majorité, ces deux jugements ont précédé le travail du ministre. Le souhait de faire appel a été émis par le gouvernement, mais les Cours administratives d’appel confirmeront certainement les premières instances.

De plus, le juge a de nouveau confirmé la reconnaissance pleine et entière de l’UNPI comme seul protecteur de la propriété immobilière en France, ce qui récompense les actions engagées par la fédération et ses chambres départementales. L’UNPI apparaît clairement comme le seul interlocuteur capable de représenter les propriétaires.

Mais l’UNPI n’est pas qu’une fédération de défense, elle est aussi une force de proposition. C’est pourquoi elle s’est engagée pleinement dans la conférence de consensus du projet de loi logement. Cinq réunions thématiques de trois heures sont organisées, dont une sur le parc privé de logement. Nous serons présents à toutes pour apporter des solutions concrètes à la politique du logement : rapports locatifs, fiscalité confiscatoire, harcèlement textuel, seront les sources de nos interventions.

Par ailleurs, proposer une offre locative significativement plus abordable dans les zones tendues en préservant l’investissement du bailleur par des compensations fiscales, voila qui répondra à la problématique des zones tendues.

Il y a donc de nombreuses propositions à porter pour les propriétaires en 2018. Nous poursuivrons notre belle lancée de 2017 !

Je vous souhaite ainsi à toutes et à tous une excellente année 2018 et mes meilleurs vœux. Souhaitons que la propriété privée soit davantage gage d’émancipation et de liberté !

Jean Perrin, président de l'UNPI

L'édito de Jean Perrin / janvier 2018