S'identifier

Union Nationale des Propriétaires Immobiliers

Union Nationale des Propriétaires ImmobiliersDéfense et conseils aux propriétaires immobiliers

Moteur de recherche

ELAN : pour qui nous prend-on ?

Julien DENORMANDIE, Secrétaire d’Etat à la Cohésion des Territoires lance un appel aux propriétaires dans une tribune libre de ce numéro de 25 Millions de Propriétaires.

Monsieur le Ministre, à moi de vous lancer un appel au nom des propriétaires de France : la confiance doit être rétablie en prenant des mesures concrètes dans la loi ELAN. La discussion parlementaire est l’occasion d’introduire des mesures fortes pour les propriétaires.

Je me réjouis que vous constatiez que la confiance n’est plus là chez les propriétaires, nous pouvons travailler à la rétablir si vous entendez notre appel :

-  Supprimez l’IFI qui discrimine injustement les investisseurs immobiliers pour des raisons infondées ;

-  Laissez aux propriétaires la possibilité d’opter pour le Prélèvement Forfaitaire Unique, qui pourrait compenser la hausse de CSG subie ;

-  Mettez en marche une réelle simplification règlementaire dans les rapports locatifs ;

-  Abandonnez l’encadrement des loyers qui baissent nos revenus et donc notre capacité d’investissement, notamment dans la perspective d’une rénovation thermique massive ;

-  Entendez notre proposition de réforme du conventionnement ANAH pour développer une offre locative adaptée sur tout le territoire.

Les conditions de la confiance se créent et permettent à un marché de se développer. Celui des plateformes de locations touristiques a connu une forte croissance grâce à la confiance et à la simplicité des rapports locatifs. Face à cela, l’offre locative traditionnelle est étouffée par le risque d’impayés et de dégradations du bien, l’impossible expulsion des locataires de mauvaise foi dans un délai court, la complexification des règles, et une inflation fiscale forte. Les bailleurs sont prêts à faire le pari de la confiance seulement si des garanties leurs sont données : leurs inquiétudes ne sont pas sans fondement.

Enfin, les propriétaires sont prêts à entrer dans la numérisation des rapports locatifs, mais ils ne souhaitent en aucun cas que l’Etat en devienne l’intermédiaire. De plus, les proprié- taires collectent déjà depuis plus de 10 ans les données des locations via un observatoire indépendant que vous souhaitez aspirer : CLAMEUR.

Monsieur le Ministre, c’est en mettant en place cette révolution que vous rétablirez la confiance, et nous sommes prêts à vous l’accorder. Vous avez les clefs de la confiance, soyez l’artisan de son rétablissement !

Jean Perrin, président de l'UNPI

L'édito de Jean Perrin / mai 2018