S'identifier

Union Nationale des Propriétaires ImmobiliersDéfense et conseils aux propriétaires immobiliers
Moteur de recherche

La propriété est une valeur que j’ai sans cesse défendue à vos côtés depuis ma première cotisation à l’UNPI en 1983 !

Chers lecteurs, chers adhérents, la propriété est une valeur que j’ai sans cesse défendue à vos côtés depuis ma première cotisation à l’UNPI en 1983 !

Depuis, diverses politiques du logement ont été menées et la
vie de la fédération a suivi son cours. Je suis devenu Président de la chambre de Dijon, de la Bourgogne-Franche-Comté, et depuis 15 ans votre Président national. J’ai eu beaucoup de plaisir à accomplir ma tâche, à mener nos combats, et à faire des propositions constructives dans la continuité de nos idées.

Si les services aux adhérents sont aujourd’hui essentiels à la vie des chambres, j’ai été animé par une volonté inaltérable de défense de nos valeurs et des propriétaires immobiliers. J’ai par ailleurs toujours voulu rassembler nos chambres de proprié- taires, présentes sur tout le territoire, pour que nous soyons unis face aux pouvoirs publics et que nos actions, nos contributions pèsent davantage dans le débat public.

J’ai connu 12 ministres du logement : certains avec qui j’ai pu travailler très posi- tivement comme Jean-Louis Borloo ou Christine Boutin, d’autres avec qui les rela- tions ont été plus difficiles, notamment pour le vote de la loi ALUR qui a amplifié la complexification des rapports locatifs au profit d’un déséquilibre accru, qui ne sert ni les intérêts des propriétaires, ni ceux des locataires.

Aux ministres en charge du Logement, je leur rappelle la très grande importance des propriétaires pour le développement économique de notre pays et le rôle social primordial qu’ils exercent partout dans nos territoires. Il est indispensable de préserver l’investissement immobilier, populaire et accessible, permettant d’anti- ciper l’avenir, non délocalisable, faciliter l’offre locative et apportant du travail à nos artisans locaux.

Décomplexifier l’acte de louer, rééquilibrer les rapports entre les propriétaires et les locataires, libérer les propriétaires et les bailleurs des multiples impôts et taxes qui bloquent les transactions et limitent l’investissement, telles sont les missions que mon successeur devra poursuivre.

Je souhaite ainsi pour l’UNPI une nouvelle période de prospérité, et surtout que la propriété soit défendue vaillamment afin que vivent la liberté et la responsabilité auxquelles nous sommes tous attachés.

Très chers adhérents, j’ai été honoré d’être votre porte-parole et je garderai en mémoire la chaleur de votre accueil dans toutes les chambres de propriétaires où je vous ai rencontrés.

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et une bonne année 2019. Longue et belle vie à la propriété !

Jean Perrin, président de l'UNPI

L'édito de Jean Perrin /décembre 2018