S'identifier

Union Nationale des Propriétaires Immobiliers

Union Nationale des Propriétaires ImmobiliersDéfense et conseils aux propriétaires immobiliers

Moteur de recherche

Les lois de finances n’ont pas épargné les propriétaires !

Augmentation de la CSG ;
Création de l’impôt sur la fortune immobilière ;
Exclusion du PFU ;
Insécurité sur la fiscalité locale.

La loi de finances pour 2018 votée « en douceur » malgré une taxation accrue, n’a pas tenu compte du risque induit sur l’offre locative. La fiscalité des propriétaires augmente ainsi sans contreparties, subissant une discrimination fiscale injuste, et pénalisant à long terme l’investissement immobilier donc l’emploi.

Pis, les retraités prévoyants, qui ont épargné toute leur vie pour générer un complément de retraite, ont reçu la double peine : revenus fonciers et pensions de retraite davantage taxés.

Mais ne soyons pas des oiseaux de mauvais augure, l’année 2018 sera riche d’opportunités pour améliorer les rapports locatifs, simplifier la mise en location, rénover énergétiquement les logements, en préservant un juste retour sur investissement pour les bailleurs.

Tels seront les sujets que nous porterons à l’occasion de nos auditions pour la loi ELAN (Evolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique), et pour l’ambitieuse loi visant la rénovation énergétique de 500 000 logements par an. Nous en sommes loin, le bonus/malus serait une bonne méthode à condition de se concentrer sur un bonus fort et un malus reporté après 2025.

Nous sommes des gens de patrimoine, nous investissons sur l’avenir, il est impératif que le gouvernement aide tous les propriétaires en proposant un modèle financier équilibré, seule clef pour que les propriétaires aient les moyens de répondre aux objectifs fixés.

Jean Perrin, président de l'UNPI

L'édito de Jean Perrin / février 2018